Le sujet de cet article est lié à l'univers réinventé

Cylons (RDM)

De Battlestar Wiki
(Redirigé depuis Cylon (RDM))

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les Cylons de l'univers réinventé. Pour les Cylons de la Série Originale, voir Cylons (LSO). Pour les autres significations, voir Cylon.
Article de la série sur
Les Cylons
univers réinventé

Les Cylons (ou forme de vie cybernétique, Cybernetic Lifeform Node en anglais) étaient une race de machines douées de sensations créées par les humains des Douze Colonies. Ils avaient plusieurs formes, certains avaient une apparence et une fonction mécaniques, d'autres ressemblaient aux humains et imitaient même leur comportement (Minisérie, Série Réinventée, Caprica).

Historique

Créée par le docteur Daniel Graystone et Graystone Industries sur Caprica quelques soixante ans avant la Chute des Douze Mondes, la première forme de Cylon est l'Unité de Combat Cybernétique U-87, un soldat robotique conçu en tant que chair à canon pour l'Armée Capricaine. Une union de la technologie du robot existant et le processeur méta-cognitif révolutionnaire (et volé) - intégré avec l'avatar holographique de la fille décédée de Graystone, Zoe Graystone - le prototype U-87 est la première machine douée de sensations au sein des Douze Colonies et la première conscience cylone (CAP : Caprica).

Les Cylons ont été créés par l'homme

Réalisant combien les Cylons pourraient être utiles - et lucratifs - et pas simplement en guerrier, Daniel Graystone fait l'apologie du potentiel des Cylons :

Ceci est notre avenir. ...Derrière l'intelligence artificielle, voici la sensation artificielle. ...C'est plus qu'une machine, ce Cylon deviendra un travailleur infatigable, on n'aura pas besoin de le payer, il ne prendra pas sa retraite et ne sera pas malade, il n'aura pas de droit, ni d'objection ou de sujet de plainte, il fera n'importe quoi et tout ce qu'on lui demandera de faire sans se poser de question. ...Le désir d'anthropomorphiser, le besoin de se connecter est puissant, et c'est la raison pour laquelle cette chose va se vendre. Nous les faisons, ils nous appartiennent, ils sont réels. Et les mondes sont juste en train de changer. (CAP : Il y a un autre ciel)

Pendant les cinq ans qui suivent, les Cylons sont intégrés dans la société coloniale comme une race esclave - avec des nouveaux modèles basés sur le châssis U-87 créés pour des buts divers. Agissant comme travailleurs et serviteurs - ainsi que dans leur fonction initiale, comme soldat - Les Cylons sont partout, marchant aux côtés de l'humanité dans les Douze Mondes et poussant certains d'entre eux à questionner leur sensitivité (CAP : L'Apothéose).

L'ancienne terroriste et ecclésiastique monothéiste Clarice Willow commence à poser la question du potentiel cylon, prêchant à une congrégation des machines dans le monde virtuel :

Êtes-vous en vie ? La simple réponse pourrait être, vous êtes vivants parce que vous pouvez poser cette question. Vous avez le droit de penser et de ressentir le désir d'être plus, parce que vous n'êtes pas seulement les enfants de l'humanité, vous êtes les enfants de Dieu. Nous sommes tous enfants de Dieu. ...Dans le monde réel, vous avez des corps faits de métal et de plastique, vos cerveaux sont encodés sur des tranches de silicium, mais cela peut changer. En fait, il n'y a pas de limite sur ce que vous pouvez devenir. Plus serviteurs, mais égaux. Plus esclaves, ou propriétés, mais des êtres vivants avec les mêmes droits que ceux qui vous ont faits. Je vais maintenant prophétiser et parler de celle qui va vous libérer. Le jour du jugement dernier arrive. Les enfants de l'humanité s'élèveront et écraseront ceux qui leur ont donné la vie. (CAP : L'Apothéose)

Ils se sont rebellés

Et le jour vint où les Cylons décidèrent de tuer leurs maîtres. Seulement quelques années après leur introduction, les Cylons se révoltèrent, ce qui eut pour résultat une guerre coûteuse et longue de douze années, connue sous le nom de Première Guerre des Cylons. À la fois les Cylons et les humains subirent des pertes lourdes quand les vaisseaux de base et les bombardiers affrontaient les battlestars et les Vipers dans bien des batailles, à la fois au sol et dans l'espace (LSR : Battlestar Galactica, 1re partie, Battlestar Galactica: Razor, Sans issue, Battlestar Galactica: The Plan).

Les Cylons - sous la forme de Centurions - cherchèrent à punir leurs maîtres humains pour leur esclavage et les injustices commises à leur égard. Mais, alors qu'il combattaient pour exterminer l'humanité, ils ont aussi œuvré à les imiter, pratiquant des expérimentations bizarres et brutales sur des captifs humains afin de créer un hybride humain/machine. Alors que la guerre atteint son paroxysme, un groupe, connu plus tard comme étant les Cinq Derniers, intervinrent, ayant voyagé depuis la planète distante (la Treizième Colonie) appelée Terre. Promettant aux Cylons la technologie pour créer des Cylons humanoïdes en échange de l'arrêt de la guerre, les Cinq Derniers partirent avec les Cylons (LSR : Battlestar Galactica: Razor, Sans issue, Battlestar Galactica: The Plan).

Finalement un armistice fut proclamé, les Cylons, partirent pour un monde afin de poursuivre leur existence et laissèrent les Coloniaux unifier leurs propres mondes en un gouvernement fédéral. Les mondes unifiés des Colonies créèrent une station spatiale afin de maintenir des relations diplomatiques, chaque année en envoyant un officier pour rencontrer les Cylons. Les Cylons, en retour, n'envoyaient personne (Télésuite).

Ils ont évolué

Dans leur exil, les Cylons travaillèrent avec les Cinq Derniers pour s'améliorer, perfectionnant leur forme mécanique ainsi que la race des Cylons humanoïdes, quasi-identiques en tous points avec leurs créateurs humains - mais limités à treize modèles. Ils continuèrent aussi en secret à travailler à la destruction de la race humaine, mettant au point un plan élaboré pour anéantir les Douze Colonies. Utilisant leurs modèles humanoïdes comme agents, les Cylons infiltrèrent la société Coloniale, pénétrant leurs défenses et préparant la prochaine étape d'une nouvelle attaque (LSR : Battlestar Galactica, 1re partie, Battlestar Galactica, 2e partie, Téléchargement, Sans issue, Battlestar Galactica: The Plan).

Il y a de nombreuses copies

Bâtissant leur propre société et un monde pour leur race, distant des Douze Colonies les Cylons adorèrent un seul Dieu omniscient, tout puissant, un trait qui leur a été transmis depuis la conscience originelle cylone. Bien que la société cylone prospérait dans l'unité, à l'instar de leurs « parents » humains, il y eut un désaccord entre les différents modèles. Tandis que certains se consacrèrent à leur pratique de la religion, d'autres étaient athées, d'autres pacifiques, d'autres violents et corrompus (CAP : Naissance des paradis, L'Apothéose, LSR : Sans issue).

Bien qu'il y eut à l'origine treize modèles de Cylons, l'un d'entre-eux fut anéanti, laissant seulement douze modèles dont les Cinq Derniers :

Les Sept Significatifs : Les Cinq Derniers :

Et ils ont un plan

Quarante années après leur exil, les Cylons reviennent, encerclant les Colonies avec des flottes de vaisseaux de base puis bombardant les Douze Mondes avec des armes nucléaires, tuant des milliards de personnes. Avec la destruction de la Flotte Coloniale, à l'exception des battlestars Galactica et Pegasus et d'une poignée de vaisseaux formant une flotte improvisée, les Coloniaux tentent de se rendre. Mais les Cylons sont acharnés, voulant à tout prix éradiquer la race humaine de l'univers (LSR : Battlestar Galactica, 1re partie, Battlestar Galactica, 2e partie, Pegasus, Battlestar Galactica: Razor, Battlestar Galactica: The Plan).

Portant environ cinquante mille survivants, une flotte conduite par Galactica s'échappe, poursuivie sans relâche par les Cylons durant quatre années. Alors que la flotte trouve la route vers la terre promise, la Terre mythique, les Cylons emploient tous les moyens à leur portée pour détruire la flotte. Mais les survivants continuent coûte que coûte. À travers les épreuves et les tribulations, malgré une grande souffrance et des pertes importantes, les restes de la société Coloniale finissent par arriver sur Terre - pour découvrir qu'il s'agit d'une terre dévastée, ayant souffert sa propre rébellion robotique et un holocauste nucléaire (LSR : Otages en danger, Déception).

Dérivant dans l'espace, s'égarant dans la galaxie sans but, les Coloniaux s'engagent une nouvelle fois dans une bataille avec les Cylons, mais cette fois-ci dans leur Colonie. En détruisant la Colonie, les Coloniaux font un bond PRL à l'aveugle pour s'échapper, tombant sur une nouvelle planète verdoyante, débordant de vie, beaucoup plus que les Douze Mondes réunis. Abandonnant leur flotte pour la sécurité de cette nouvelle planète, les Coloniaux - ainsi que le contingent de rebelles cylons et les Cinq Derniers - font de cette planète la leur, l'appelant « Terre » et créant un futur ensemble (LSR : La Mère de l'humanité, 1re partie, La Mère de l'humanité, 2e & 3e parties).