Le sujet de cet article est lié à l'unique saison de la Série Originale

Différences entre versions de « Cylons (LSO) »

De Battlestar Wiki
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
  | autre nom              = Salions (pilote en français)
 
  | autre nom              = Salions (pilote en français)
 
<!-- RENSEIGNEMENTS BIOGRAPHIQUES -->
 
<!-- RENSEIGNEMENTS BIOGRAPHIQUES -->
  | espèce                = Robot
+
  | espèce                =  
 
  | distinction            =  
 
  | distinction            =  
 
  | origine                =  
 
  | origine                =  

Version du 8 décembre 2020 à 13:43

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les versions robotiques d'une race reptilienne de la Série Originale. Pour les Cylons de l'univers réinventé, voir Cylons (RDM). Pour les autres significations, voir Cylon.
Cylons
Une race de la Série Originale
PartyCrashers.jpg
Des Centurions cylons (LSO : Galactica, la bataille de l'espace)
Nom originalCylons
Autre nomSalions (pilote en français)
Renseignements biographiques
Langue parléeAnglais
Renseignements politiques
GouvernementCentralisé au niveau du Leader impérial
StatutVivants
Renseignements non liés à l'univers BSG
Première apparitionGalactica, la bataille de l'espace

Les Cylons sont une race exclusivement composée de robots, qui étaient à l'origine la création d'une race reptilienne aussi connue sous le nom de Cylons.

Les deux races de Cylons partagèrent un monde portant le nom de « Cylon », bien avant le début de la Guerre de mille yahren, situé dans la galaxie Cyranus (LSO : Galactica, la bataille de l'espace, La Patrouille lointaine).

Cylons reptiliens

À l'origine, les Cylons reptiliens, serpents créèrent une race de robots pour subvenir à leurs besoins (LSO : Galactica, la bataille de l'espace). D'après Apollo, les Cylons ont découvert l'humanité. Après avoir déterminé que les humains étaient la forme la plus pratique de créature dans leur système, il générèrent des créations robotiques qui correspondirent à la forme humaine. Cependant, leur créations devinrent plus grandes et plus fortes que les humains et disposaient de pièces interchangeables qui permirent aux robots de vivre indéfiniment (LSO : Galactica, la bataille de l'espace).

Les Cylons reptiliens se retrouvèrent submergés par leur propre technologie (LSO : La Guerre des dieux, 2e partie) jusqu'à la création du Leader impérial. Les Cylons robotiques devinrent une machine de guerre organisée qui fut programmée pour exterminer la vie dans la galaxie après la création du Leader impérial, qui eut une petite erreur de programmation.[1] Malgré le fait que les Cylons reptiliens aient été éradiqués depuis longtemps, leurs créations robotiques portent toujours leur nom (LSO : Galactica, la bataille de l'espace). Ce terme désigne presque exclusivement les antagonistes robotiques des coloniaux.

Cylons robotiques

En tant que Cylons robotiques, ces derniers commencèrent à étendre leur sphère d'influence, en créant ce que le commandeur Adama appelle « L'Alliance » (LSO : Galactica, la bataille de l'espace). L'objectif des Cylons est de parvenir à l'« ordre et la perfection éternels » dans toute la galaxie connue, bien qu'il soient (largement) loin du compte.

Les Centurions semblent être incapables d'agir de façon indépendante, devant se référer au « manuel » pour définir les champs d'action. De cet état, les Centurions procèdent régulièrement à un vote lorsque le consensus n'est pas clair. De plus, ils ne semble pas posséder beaucoup de renseignements sur les humains à l'exception des genres et de la langue générale. En comparaison, les séries IL possèdent plus de qualités et d'émotions humaines (LSO : Les Tombes de Kobol, 2e partie, Les Jeunes Guerriers), bien que les Centurions soient apparemment capables d'émuler des qualités et des émotions humaines, comme la liberté de choix et la loyauté.

Société cylonne

Il existe cinq types de Cylons :

  • Le Leader impérial : il contrôle toutes les forces cylonnes et dirige l'empire. Le Leader impérial est discernable en prenant l'apparence supposée rappeler la race cylone reptilienne.
  • Les Séries IL (ou « groupe IL ») : des robots qui s'occupent des taches administratives de l'empire cylon.
  • Les Centurions commandants : des robots avec une armure dorée qui correspondent aux commandeurs de l'armée coloniale.
  • Les Centurions cylons : ces robots sont des fantassins, des pilotes ou des travailleurs de force robotiques chromés de l'empire cylon.
  • Les Cylons « civils » : la seule trace visible connue se trouve sur Gamoray.

Vaisseaux cylons

Il existe trois vaisseaux spatiaux cylons connus :

  • La base astrale (appelé aussi astrobase, basestar en VO) : vaisseau capital de la force militaire cylonne, équivalent au battlestar colonial.
  • Le raider : le chasseur principal des forces cylonnes, manœuvré par deux pilotes et un commandant de vaisseau.
  • Le cargo : vaisseau utilisé pour étendre la sphère d'influence des Cylons en provision de carburant. Il peut être utilisé pour soutenir une opération offensive comme cela a été démontré lors de la bataille de Cimtar (LSO : Galactica, la bataille de l'espace).

Histoire des Cylons

La Guerre de mille yahren

La Guerre de mille yahren entre les humains des Douze Colonies et les Cylons commença lorsque les Coloniaux libérèrent les Hasari du joug cylon. Les Cylons virent l'humanité comme une menace contre leur empire et ils se résolurent à attaquer les installations coloniales.

Les Cylons et les humains se battirent pendant près d'un millier de yahren, avec des pertes dans les deux camps.

La fin de la guerre arriva après que les Cylons proposèrent un traité de paix grâce à la médiation de Baltar, un membre du Quorum des Douze. Cependant, au lieu de faire la paix, les Cylons détruisent les forces coloniales composée des battlestars lors de la Bataille de Cimtar et attaquent en même temps les Colonies, tuant énormément d'habitants. Baltar, qui avait l'intention d'utiliser les Cylons pour récupérer sa colonie sous sa coupe, voit aussi sa colonie détruite et échappe de justesse à l’exécution (LSO : Galactica, la bataille de l'espace).

Poursuite de la Flotte coloniale par les Cylons

La flotte « disparate et fugitive », protégée et dirigée par le dernier battlestar survivant connu, Galactica, fuit son monde tout en évitant les attaques génocidaires des Cylons.

Épargnant la vie de Baltar, le nouveau Leader impérial (le premier a péri lors de la Bataille de Carilon) donne à Baltar le commandement de trois bases stellaires et un stratège, Lucifer (LSO : Galactica, la bataille de l'espace, Les Tombes de Kobol, 1re partie). Avec Baltar poursuivant la Flotte, Galactica et ses 220 vaisseaux font tout pour éviter les pièges mortels des Cylons comme ceux sur Arcta (le pulsar de Ravashol) ainsi que toutes les attaques extérieures (comme la Bataille de Gamoray et l'attaque suicide des Cylons (LSO : Les Cylons attaquent, 2e partie, Des flammes dans le ciel).

Finalement, une bataille osée et gagnée contre une base stellaire solitaire conduit Adama à croire qu'ils ont peut être damé le pion aux Cylons — qui ont, apparemment, dispersé le reste de leurs ressources afin de tenter de localiser les humains survivants (LSO : La Main de Dieu).

Version française

  • Dans le pilote Galactica, la bataille de l'espace, il est évident que le doublage a été fait bien après les autres épisodes car diffusé beaucoup plus tard en France. Une particularité est que les Cylons sont appelés « Salions », ceci pour très certainement coller au mouvement des lèvres des acteurs originaux et de la prononciation originale qui correspond à la phonétique approchée « Saïlonne ». Il n'y a que dans le pilote télévisé que l'on entend cela. Tous les autres épisodes disent bien (en phonétique) « Cilons ».

Notes et références

Notes

Références

  1. L'apparition du comte Iblis et sa rencontre avec Baltar dans le vaisseau prison suggère (sans plus de précision) que la révolte des Cylons robotiques fut organisée par Iblis plus d'un millier de yahren avant l'holocauste des Cylons sur les Douze Colonies (LSO : La Guerre des dieux, 2e partie). Vu que son empreinte vocale semble avoir été implantée dans ce qu'Iblis a appelé une « machine leader » (LSO : La Guerre des dieux, 2e partie) et l'apparente implication dans la création du Leader provoquant le massacre des Cylons originaux et de toute vie humaine dans le « système stellaire », cette connotation semble avoir été un peu plus étayée.