Différences entre versions de « Science-fiction naturaliste »

De Battlestar Wiki
(Page créée avec « La {{guil|'''science-fiction naturaliste'''}} (ou '''SFN''' en anglais ''naturalistic science fiction'' ou '''NSF''') est un terme imaginé par le cocréateur de la Batt... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
La {{guil|'''science-fiction naturaliste'''}} (ou '''SFN''' en anglais ''naturalistic science fiction'' ou '''NSF''') est un terme imaginé par le cocréateur de la [[Battlestar Galactica (LSR)|série réinventée ''Battlestar Galactica'']] [[Ronald D. Moore]] pour décrire l’esthétique de cette série. la SFN est censée être un point de vue réaliste sur le genre SF, avec des racines plantée dans la partie dramatique plutôt que dans l'aventure. Elle évite les clichés de la science-fiction comme les personnages mono-facette, les conceptions bien tranchées entre le bien et le mal, les termes dits {{guil|[[technobabillage]]}} (des termes sonnant technique mais totalement inventés), ainsi que les approches {{guil|[[w:Deus ex machina|Deus ex machina]]}} (dans lesquelles un problème dans la trame qui semble inextricable trouve sa solution grâce à une prouesse utilisant une technique auparavant inconnue). Dans le cas de la série dramatique à épisode comme la série réinventée ''Battlestar Galactica'', il y a aussi un effort plus que conséquent sur la continuité - les événements d'un épisode ont des conséquences visibles dans les épisodes suivants, contrairement à la majorité des autres séries dans lesquelles les épisodes sont généralement indépendants. La SF naturaliste combine des éléments de la [[w:Soft science-fiction|''soft science-fiction'']] (où le relief des personnages est primordial) avec des éléments de la [[w:Hard science-fiction|''hard science-fiction'']] (où l'exactitude plausible de la technique est préférée). Il s'agit fondamentalement d'une dramatique avec des éléments de SF.
+
La {{guil|'''science-fiction naturaliste'''}} (ou '''SFN''' en anglais ''naturalistic science fiction'' ou '''NSF''') est un terme imaginé par le cocréateur de la [[Battlestar Galactica (LSR)|série réinventée ''Battlestar Galactica'']] [[Ronald D. Moore]] pour décrire l’esthétique de cette série. la SFN est censée être un point de vue réaliste sur le genre SF, avec des racines plantée dans la partie dramatique plutôt que dans l'aventure. Elle évite les clichés de la science-fiction comme les personnages mono-facette, les conceptions bien tranchées entre le bien et le mal, les termes dits {{guil|[[technobabillage]]}} (des termes sonnant technique mais totalement inventés), ainsi que les approches {{guil|{{w|Deus ex machina|Deus ex machina}}}} (dans lesquelles un problème dans la trame qui semble inextricable trouve sa solution grâce à une prouesse utilisant une technique auparavant inconnue). Dans le cas de la série dramatique à épisode comme la série réinventée ''Battlestar Galactica'', il y a aussi un effort plus que conséquent sur la continuité - les événements d'un épisode ont des conséquences visibles dans les épisodes suivants, contrairement à la majorité des autres séries dans lesquelles les épisodes sont généralement indépendants. La SF naturaliste combine des éléments de la {{w|Soft science-fiction|''soft science-fiction''}} (où le relief des personnages est primordial) avec des éléments de la {{w|Hard science-fiction|''hard science-fiction''}} (où l'exactitude plausible de la technique est préférée). Il s'agit fondamentalement d'une dramatique avec des éléments de SF.
  
 
[[catégorie:Buzzwords hollywoodiens]]
 
[[catégorie:Buzzwords hollywoodiens]]

Version du 23 septembre 2019 à 04:56

La « science-fiction naturaliste » (ou SFN en anglais naturalistic science fiction ou NSF) est un terme imaginé par le cocréateur de la série réinventée Battlestar Galactica Ronald D. Moore pour décrire l’esthétique de cette série. la SFN est censée être un point de vue réaliste sur le genre SF, avec des racines plantée dans la partie dramatique plutôt que dans l'aventure. Elle évite les clichés de la science-fiction comme les personnages mono-facette, les conceptions bien tranchées entre le bien et le mal, les termes dits « technobabillage » (des termes sonnant technique mais totalement inventés), ainsi que les approches « Deus ex machina » (dans lesquelles un problème dans la trame qui semble inextricable trouve sa solution grâce à une prouesse utilisant une technique auparavant inconnue). Dans le cas de la série dramatique à épisode comme la série réinventée Battlestar Galactica, il y a aussi un effort plus que conséquent sur la continuité - les événements d'un épisode ont des conséquences visibles dans les épisodes suivants, contrairement à la majorité des autres séries dans lesquelles les épisodes sont généralement indépendants. La SF naturaliste combine des éléments de la soft science-fiction (où le relief des personnages est primordial) avec des éléments de la hard science-fiction (où l'exactitude plausible de la technique est préférée). Il s'agit fondamentalement d'une dramatique avec des éléments de SF.