Il s'agit d'un article rédigé d'un point de vue « monde réel »

Battlestar Galactica

De Battlestar Wiki
Battlestar Galactica
Battlestar Galactia-logo-yellow.png
Logo original de Galactica
Créé parGlen A. Larson
Œuvre originaleGalactica
Cinéma et télévision
Film(s)Galactica, la bataille de l'espace
Galactica, les Cylons attaquent
La Conquête de la Terre
Série(s) TVGalactica (1978-1979)
Galactica 1980 (1980)
Battlestar Galactica (minisérie de 2003)
Battlestar Galactica (2004-2009)
Caprica (2010)
Série(s) webThe Resistance (2006)
Razor Flashbacks (2007)
The Face of the Enemy (2008)
Blood & Chrome (2012)
Téléfilm(s)Razor (2007)
Direct-to-videoThe Plan (2009)
Caprica (2009)
Blood & Chrome (2013)
Jeux
Jeu(x) vidéo(s)Battlestar Galactica (2003)
Battlestar Galactica (2007)
Battlestar Galactica Online (2011)
Battlestar Galactica: Squadrons (2016)
Battlestar Galactica Deadlock (2017)

Battlestar Galactica est une franchise de science-fiction américaine créée par Glen A. Larson. La franchise a débuté par la série télévisée originale en 1978 le temps d'une seule saison et fut suivie en 1980 d'une série éphémère censée prendre la suite (Galactica 1980), d'adaptations en romans, de romans originaux, de bandes dessinées, d'un jeu sur plateau ainsi que de jeux vidéos. Une version réinventée de Battlestar Galactica fut diffusée sous le format d'une minisérie de trois heures en deux parties, développée par Ronald D. Moore et David Eick en 2003. Cette minisérie fut suivie en 2004 par une nouvelle série télévisée qui perdura jusqu'en 2009. Une autre série télévisée, Caprica, préquelle de la Série Réinventée, fut diffusée en 2010. Un pilote de deux heures prévu pour lancer une seconde préquelle sous forme de série, Blood & Chrome, fut diffusé en 2013 mais le projet de série fut finalement abandonné.

Toutes les productions Battlestar Galactica partagent la même histoire de base : dans une partie lointaine de l'univers, une civilisation humaine originaire d'un monde ancestral appelé Kobol a colonisé un groupe de planètes connu sous le nom de Douze Colonies. Les Douze Colonies se sont engagées dans une guerre interminable contre une race d'êtres cybernétiques appelés Cylons, dont le but n'est ni plus ni moins que l'annihilation de la race humaine. Les Cylons décident de faire la paix avec les humains, mais il s'agit en fait d'un leurre. Avec l'aide d'un humain répondant au nom de Baltar, les Cylons lancent une attaque massive contre les Douze Colonies et la flotte coloniale de vaisseaux qui les protègent. Ces attaques dévastent la flotte coloniale, anéantissent les colonies et éradiquent quasiment toute la population humaine. Les quelques survivants s'enfuient dans l'espace à bord des vaisseaux spatiaux encore en état. De la flotte coloniale, seul le battlestar Galactica, un immense vaisseau de guerre et de transport de troupes, semble avoir résisté à l'attaque des Cylons. Sous la direction du commandant Adama, le Galactica et les pilotes des chasseurs Viper conduisent la flotte des survivants à la recherche d'une treizième colonie légendaire : la Terre.

Série originale (1978)

Glen A. Larson, le créateur et producteur exécutif de Battlestar Galactica, a déclaré qu'il a conçu la genèse de Battlestar Galactica, qu'il appela à l'origine Adam's Ark (L'Arche d'Adam) à la fin des années 60. Au début, la série comprenait différents thèmes provenant de la théologie mormone comme le mariage pour le « temps et l'éternité », un « conseil des douze » ainsi qu'une planète appelée Kobol, sachant que Larson était un membre de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours.[1][2] Malgré tout, il ne réussit pas à trouver les fonds nécessaires pour sa série TV et ceci des années durant. Galactica (titre original Battlestar Galactica) fut finalement produit à la suite du succès du film La Guerre des étoiles (Star Wars).

Au tout début, Larson envisageait Galactica sous forme de téléfilms (un pilote de trois heures plus deux épisodes de deux heures) pour le network de télévision ABC. Une version raccourcie du pilote de trois heures, Galactica, la bataille de l'espace (titre original Saga of a Star World), est sortie dans les cinémas canadiens avant la diffusion télé puis dans les cinémas américains, européens et australiens après diffusion. Puis au lieu de deux films, ABC prit la décision de commander une série TV d'épisodes d'une heure pour diffusion hebdomadaire.

Lorsque le pilote fut diffusé pour la toute première à la télévision américaine le 17 septembre 1978, celui-ci fut interrompu environ 30 minutes avant la fin par l'annonce de la signature des accords de Camp David entre l'Égypte et Israël. Après l'interruption qui dura près d'une heure, l'épisode reprit là où il avait été arrêté.

Au total, 17 épisodes furent tournés (cinq d'entre eux étant des épisodes en deux parties), correspondant à une saison standard de 24 épisodes. Finalement, à cause des audiences en baisse et des dépassements de coûts, ABC annula Galactica en avril 1979.

Galactica 1980

Durant l'automne 1979, les responsables d'ABC rencontrèrent le créateur de Battlestar Galactica Glen A. Larson pour évoquer un redémarrage de la série. Une base solide était nécessaire pour captiver l'audience et il fut décidé que la base narrative serait l'arrivée de la flotte coloniale près de la Terre contemporaine. Un nouveau téléfilm fut produit, Galactica 1980. Puis il fut ensuite décidé que cette nouvelle version de Galactica deviendrait une série télévisée hebdomadaire. Malgré un succès d'estime lors de la diffusion du premier épisode, cette série n'eut pas du tout la même popularité que la série originale et fut annulée après seulement dix épisodes.

Dans cette séquelle de 1980, la flotte coloniale atteint enfin la Terre, et fait tout son possible pour protéger la planète des Cylons. Cette série fut un échec à cause notamment de son budget limité (par ex. la récupération de séquences du film Tremblement de terre de 1974 pour montrer une simulation d'attaque de la Terre par les Cylons), l'écriture des scenarii à la hâte utilisant les clichés de science-fiction ainsi qu'une tranche horaire inhabituelle pour ce type de programme (le dimanche soir, créneau généralement réservé aux programmes familiaux, et qui plus est en concurrence directe avec le magazine 60 Minutes). La série dût aussi faire face à une censure stricte du contenu comme la limitation des actes de violence et l'insertion de contenu éducatif dans le scénario et les dialogues.

Pour limiter les coûts, la série eut majoritairement pour cadre la Terre contemporaine, au plus grand déplaisir des fans. Un autre facteur qui fit bondir les fans fut le renouvellement quasi-complet de la distribution de la série originale : seuls Lorne Greene reprit son personnage d'Adama et Herb Jefferson Jr. celui du « colonel » Boomer (seulement pour la moitié des épisodes). Dirk Benedict reprit son personnage de Starbuck uniquement dans le dernier épisode. Richard Hatch (qui jouait Apollo dans la série originale) reçut une copie du script de Galactica 1980, mais il déclina l'offre car il ne savait pas ce qu'on pourrait faire de son personnage étant donné que tous les personnages avaient changé.[3]

Montages pour le cinéma

À part une réédition du pilote sortie au Canada, en Europe et dans quelques pays d'Amérique latine, deux autres films Battlestar Galactica sortirent au cinéma après la diffusion des séries. Galactica, les Cylons attaquent (titre original Mission Galactica: The Cylon Attack) et La Conquête de la Terre (titre original Conquest of the Earth), ces deux long-métrages étant respectivement des montages de différents épisodes de la série originale et de Galactica 1980.

Tentatives de résurrection de la franchise

La série originale a engendré un fandom important qui a soutenu les différentes tentatives individuelles lancées respectivement par Richard Hatch, Glen A. Larson et enfin Bryan Singer pour faire revivre la franchise.

Richard Hatch produisit en 1998/99 une vidéo de démonstration avec plusieurs acteurs de la série originale combinée avec des effets spéciaux dernier cri. Cette vidéo, intitulée Battlestar Galactica: The Second Coming fut diffusée lors de conventions de science-fiction mais n'aboutit pas au développement d'une nouvelle série.

En 1999, le producteur de Wing Commander Todd Moyer ainsi que le producteur de la série originale Glen Larson annoncèrent un projet de film basé sur la série télévisée originale de 1978 intitulé Battlestar Atlantis.

En 2000, le réalisateur et producteur exécutif du film X-Men Bryan Singer ainsi que Tom DeSanto commencèrent à développer une minisérie télévisée Battlestar Galactica pour le network FOX TV. Vu qu'il s'agissait d'une continuation de la série originale se déroulant 25 ans plus tard, la version Singer/DeSanto comprenait plusieurs membres de la distribution originale reprenant leurs rôles ainsi que l'apparition de nouveaux personnages. Il était prévu d'en faire tout d'abord un téléfilm pilote pour mai 2002 si bien que la préproduction démarra ainsi que la construction de quelques décors pour le tournage qui devait débuter en novembre 2001. Mais les Attentats du 11 septembre 2001 remirent tout en cause et Singer dût lâcher le projet à cause de son engagement dans la réalisation du film X-Men 2. Suite à cela, les responsables de FOX TV ne trouvèrent plus d'intérêt à poursuivre ce projet.

Réinvention de 2003

Minisérie TV

Aucune des précédentes tentatives de résurrection n'a abouti mais en 2003, Sci-Fi Channel dépêcha le scénariste Ronald D. Moore et le producteur David Eick qui produisirent pour Universal Television une minisérie de trois heures, Battlestar Galactica. Edward James Olmos fut choisi pour interpréter le personnage du commandant Adama et Mary McDonnell celui de la présidente Laura Roslin. Starbuck et Boomer devinrent des personnages féminins, interprétés respectivement par Katee Sackhoff et Grace Park. Dans la distribution on trouve Jamie Bamber (le capitaine Lee « Apollo » Adama), James Callis (le Dr Gaius Baltar) et Tricia Helfer dans le rôle d'un Cylon portant le « Numéro Six ».[4] La minisérie fut un succès en terme d'audiences pour Sci-Fi Channel qui commanda une nouvelle série télévisée hebdomadaire faisant suite.

Série télévisée

La nouvelle série TV fut cofinancée par le réseau britannique Sky Television, et de ce fait le premier épisode fut diffusé en primeur sur Sky1 en octobre 2004. La série fut ensuite diffusée en Amérique du Nord sur Sci-Fi Channel en janvier 2005. Poursuivant là où la minisérie de 2003 s'est arrêtée, tous les membres de la distribution principale reprirent leurs personnages respectifs. Plusieurs nouveaux personnages firent leur apparition et Richard Hatch, qui interprétait le capitaine Apollo dans la série originale, apparut dans plusieurs épisodes interprétant le personnage de Tom Zarek, un ancien terroriste politique qui se retrouvera plus tard impliqué dans le nouveau gouvernement colonial.

Une version montée de la minisérie pilote fut diffusée le 9 janvier 2005 sur NBC, cinq jours avant la diffusion US du premier épisode. La série dura finalement le temps de quatre saisons de 2004 à 2009. La seconde saison fut divisée en deux parties, plusieurs mois sont passés avant la diffusion de la seconde partie. Et enfin, à cause du mouvement de grève des scénaristes américains en 2007/2008, la quatrième saison fut elle aussi divisée en deux parties, avec la diffusion de la seconde moitié sept mois après.

Razor

Battlestar Galactica : Razor est un téléfilm de 2007 produit et diffusé entre les saisons 3 et 4 de la série réinventée. Razor correspond aussi techniquement aux deux premiers épisodes de la saison 4 bien qu'il énumère des événements qui se sont déroulés à bord du battlestar Pegasus sur deux périodes, périodes se trouvant « dans le passé » par rapport à la continuité de la saison 4. Les scènes du « temps présent » correspondent au moment où Lee Adama fut commandant du Pegasus (vers la fin de la saison 2) tandis que les scènes « flashback » se déroulent sous le commandement d'Helena Cain dans une période qui s'étale entre l'attaque des Cylons (montrée dans la minisérie) et la réunion avec le Galactica dans la seconde saison. Il fut diffusé aux États-Unis et au Canada le 24 novembre 2007, puis au Royaume-Uni et en Irlande le 18 décembre 2007. Une version étendue du téléfilm sortit en DVD le 4 décembre 2007.

Webisodes

La première série de webisodes a été produite en 2006 afin de promouvoir la saison 3 de la série réinventée. Conçus comme « bonus optionnel » pour la saison 3, les webisodes racontèrent quelques événements se déroulant entre la seconde et la troisième saison et quelques membres de la distribution principale y participèrent, mais rien de ce qui a été diffusé n'augurait ce qui allait se passer au début de la saison 3, et le fait de ne pas les voir ne gênait en rien la trame narrative de la saison 3. Chaque webisode durait environ trois minutes et le rythme de publication s'étalait à deux par semaine avant la diffusion du premier épisode de la saison 3 aux USA.

Les Razor Flashbacks étaient une série de sept webisodes produits en 2007. Ils se situent chronologiquement 40 années plus tôt lorsque William Adama était encore pilote de Viper et pendant les derniers instants de la Première Guerre contre les Cylons. Ils furent publiés sur Internet sous forme de webisodes juste avant la diffusion de Razor. Ils sont maintenant disponibles sur les copies DVD et Blu-Ray de Battlestar Galactica : Razor et certains d'entre-eux furent même insérés à la fois dans la version télévisée ainsi que la version étendue du film.

En mai 2008, une série de dix webisodes fut annoncée dans les starting-blocks et furent publiés pendant la période de sept mois entre les deux parties de la saison 4. Intitulé The Face of the Enemy, le premier webisode fut diffusé sur SciFi.com le 12 décembre 2008. Encore une fois le fait de les voir ou de ne pas les voir n'ajoutait rien de plus à l'intrigue pour la seconde moitié de la saison 4.

The Plan

En août 2008, Sci-Fi Channel annonça officiellement la production d'un téléfilm de deux heures qui devait être diffusé après le dernier épisode de la série en 2009. La production du film débuta le 8 septembre 2008.[5] Le film sortit tout d'abord en DVD, Blu-Ray et téléchargement le 27 octobre 2009 puis fut diffusé le 10 janvier 2010 sur Sci-Fi. Écrit par Jane Espenson et réalisé par Edward James Olmos, l'histoire de The Plan commence avant l'attaque des Douze Colonies et montre les événements sous la perspective de deux Cylons, Cavil et Anders.[6] Olmos reprit son rôle d'Adama et dix des onze acteurs qui ont interprété des Cylons apparurent, Michael Trucco, Aaron Douglas, Dean Stockwell, Tricia Helfer, Grace Park, Rick Worthy, Matthew Bennett, Callum Keith Rennie, Michael Hogan et Rekha Sharma.[5] Le seul « Cylon » qui n'est pas là est Lucy Lawless (bien que des séquences d'épisodes où elle a joué furent incluses).[7]

Caprica

Caprica est une série de télévision, préquelle de la série réinventée Battlestar Galactica. Le premier épisode fut diffusé sur Syfy le 22 janvier 2010. La série fut décrite comme étant la « première saga familiale télévisée de science-fiction ». Au départ le projet portait sur un téléfilm pilote de deux heures avec possibilité de série télévisée hebdomadaire par la suite, mais en décembre 2008, Syfy donna le feu vert pour produire une saison complète de 20 épisodes. L'intrigue de Caprica se déroule sur la planète éponyme, 58 ans avant les événements de Battlestar Galactica. La série s'articule autour de deux familles, les Adama et les Graystone, ainsi que sur la création des Cylons.

Le pilote fut réalisé par Jeffrey Reiner et avait Eric Stoltz, Esai Morales, Paula Malcomson, Alessandra Torresani et Polly Walker dans la distribution principale.[8] Le pilote sortit en DVD le 21 avril 2009 et la série fut diffusée à partir de janvier 2010.

Le 27 octobre 2010, Syfy annula Caprica faute d'audience. Les cinq derniers épisodes furent diffusés sous forme de marathon aux USA le 4 janvier 2011. La série sortit en DVD et Blu-Ray en 2011.

Blood & Chrome

Battlestar Galactica : Blood & Chrome devait être une nouvelle série spin-off de la série réinventée Battlestar Galactica.[9] Syfy se rapprocha de Michael Taylor pour produire un autre spin-off se déroulant dans l'univers de la série réinventée, devant commencer par un pilote de deux heures centré sur William « Husker » Adama (joué par Luke Pasqualino) lors de la Première Guerre contre les Cylons.[10]

Syfy décida de ne pas poursuivre l'idée d'une série TV Blood & Chrome mais le 5 novembre 2012, on annonça la sortie d'une série web en dix parties, publiée à raison de deux webisodes par semaine à partir du 9 novembre 2012 par l'intermédiaire de Machinima.com. La série web fut aussi diffusée sous forme d'un téléfilm de deux heures sur Syfy le 10 février 2013[11] et sortit en DVD et Blu-Ray peu après.[12] En France, le téléfilm fut diffusé la première fois sur Syfy sous le titre La Flotte fantôme. Il reprit son titre original lors de la seconde vague de diffusions.

Film cinéma

Glen A. Larson, créateur de la franchise, est entré en négociations avec Universal Pictures pour une adaptation de la série de 1978 en février 2009.[13] Bryan Singer signa pour réaliser le reboot en août de l'année suivante mais fut obligé de réaliser Jack le chasseur de géants. En octobre 2011, John Orloff fut embauché pour écrire le scénario. « Je voulais écrire ce film depuis l'âge de douze ans, et j'ai construit un modèle de Galactica comme ça avec du balsa, du carton, des pièces et des LED », déclara Orloff sur Deadline.com. « J'adore BSG, et je préfèrerais laisser le job plutôt que de le saboter (frak it up) ».[14] En août 2012, le scénario a été réécrit et Singer explique qu'« il va exister, je pense, situé quelque part entre les univers de Glen Larson et Ron Moore ».[15] Le 7 avril 2014, le studio contracta Jack Paglen pour écrire le scénario du film.[16] Le 12 février 2016, Universal signa avec Michael De Luca, Scott Stuber et Dylan Clark pour produire le film Battlestar Galactica.[17] Le 9 juin 2016, Lisa Joy était suggérée pour écrire le scénario du film, et Francis Lawrence était en pourparlers pour le réaliser.[18] Le 18 décembre 2018, on rapporta que Jay Basu (Millénium : Ce qui ne me tue pas) a été embauché pour réécrire le scénario de Joy.[19]

Bandes dessinées

Plusieurs éditeurs ont publié des bandes dessinées basées sur Battlestar Galactica depuis que la franchise existe.

Marvel Comics a publié une série de 23 BD basée sur la série originale entre 1978 et 1981. D'autres BD on été depuis publiées par Maximum Press, Grandreams, Look-In Magazine, Real Press et plus récemment, Dynamite Comics.

En France, une vingtaine d'épisodes dessinés par Gerald Forton furent publiés dans le magazine Télé-Junior et sa version alternative, Super J, entre 1981 et 1982.

Livres

Jeux

Space Battles et Space Attack

Il s'agit de jeux sortis en 1979 développés par Mattel pour Intellivision et M-Network basés sur la Série Originale, mais la firme n'a pas obtenu de licence Battlestar Galactica pour les publier sous ce titre. Le nom du jeu fut changé, mais les graphiques sont restés. Les « soucoupes volantes » sont en fait des bombardiers cylons. Ce point de détail est difficilement perceptible au vu de la résolution graphique des plateformes de l'époque.[20][21]

Battlestar Galactica, jeu vidéo de 2003

La mini-série de 2003 a inspiré un jeu vidéo sur plateformes PlayStation 2 et Xbox dans lequel le joueur prend le rôle de l'enseigne Adama agé de 21 ans, tout juste affecté au Galactica et qui devra accomplir bon nombre de missions à bord de vaisseaux différents contre la flotte des Cylons. Bien qu'il s'inspire de la mini-série, il est beaucoup plus lié à la Série Originale comme en témoignent les voix des personnages de Starbuck et d'Apollo qui sont assurées (dans la VO) par Dirk Benedict et Richard Hatch respectivement ainsi que par les formes des différents vaisseaux comme le Galactica.

Battlestar Galactica, jeu vidéo de 2007

Un autre jeu Battlestar Galactica, basé cette fois-ci sur la Série Réinventée, a été publié en octobre 2007 sur plateformes Xbox Live Arcade et PC. Inspiré des deux premières saisons, le joueur prend place à bord d'un Viper et tire sur tout ce qui bouge. Le jeu peut être multijoueurs en ligne.

Battlestar Galactica: Squadrons

Squadrons est un RPG sorti le 28 octobre 2016 sur plateformes iOS et Android, se déroulant dans l'univers réinventé juste après la Chute des Douze Colonies.

Battlestar Galactica Deadlock

Deadlock est le dernier jeu en date sorti le 31 août 2017 sur plateformes PS4, PC et Xbox One. Ce jeu est basé sur l'univers réinventé et prend place durant la Première Guerre contre les Cylons.

Références

  1. LDS Scene. Glen A. Larson reçut en août 1979 un award de la part de l'ALMA
  2. Mormon Expression, Episode 135: Battlestar Galactica and Mormon Theology [1]
  3. Richard Hatch GALACTICA.TV interview du 30 décembre 2008
  4. "Battlestar Galactica" (2004)
  5. 5,0 et 5,1 "'Battlestar Galactica' movie snares Tricia Helfer, Grace Park and lots more Cylons" chicagotribune.com 4 septembre 2008.
  6. "Battlestar Galactica TV-Movie Cast Additions" 9 septembre 2008.
  7. "Sci Fi confirms details of 'Battlestar Galactica' movie" chicagotribune.com 7 août 2008.
  8. The Highly Anticipated Feature-Length Prequel to the Series Phenomenon, 'Battlestar Galactica' Premiering Exclusively on DVD and Digital Download, Caprica, Universal Studios Home Entertainment — 21 avril 2009
  9. Syfy Greenlights 'Battlestar Galactica: Blood & Chrome' sur TV by the Numbers, 22 octobre 2010.
  10. Ronald D. Moore n'a pas été impliqué dans Blood & Chrome. Malgré tout, les événements relatés dans les webisodes/le téléfilm font partie intégrante de l'univers réinventé.
  11. Syfy’s ‘Battlestar Galactica: Blood & Chrome’ (Finally) Gets TV Premiere Date sur Deadline.com, le 25 janvier 2013
  12. Battlestar: Blood and Chrome to debut as web series Nov. 9, Blastr.com, 11 novembre 2012
  13. Universal in talks for 'Battlestar' movie, The Hollywood Reporter, 20 février 2009
  14. Bryan Singer's 'Battlestar Galactica' Gets Airborne With John Orloff Scripting Deal, Mike Fleaming, Jr., Deadline.com, le 20 octobre 2011
  15. Battlestar Galactica - Bryan Singer's Battlestar Update, vidéo sur ign.com, le 2 août 2012
  16. ‘Battlestar Galactica’ Movie Gets New Life at Universal (EXCLUSIVE), Dave McNary pour Variety.com
  17. Brittany Frederick, « The 'Battlestar Galactica' Movie Signs Three Producers », Starpulse.com, (consulté le 12 février 2016)
  18. Mike Fleming Jr., « 'Battlestar Galactica' Movie Sets 'Westworld's Lisa Joy To Write, Director Francis Lawrence Orbiting », Deadline.com, (consulté le 9 juin 2016)
  19. (en) Umberto Gonzalez, « Jay Basu Tapped to Write ‘Battlestar Galactica’ for Universal (Exclusive) », thewrap.com, (consulté le 10 juillet 2019)
  20. (en) « Digital Press interview with programmer Hal Finney », Digitpress.com (consulté le 21 novembre 2017)
  21. (en) « Space Battle - Game Box Shot: Space Battle (US, 1979) », gamefaqs.com (consulté le 21 novembre 2017)

Liens externes