Le sujet de cet article est lié à l'univers réinventé
Le sujet de cet article est lié à minisérie Battlestar Galactica
Le sujet de cet article est lié à The Plan

Chute des Douze Colonies

De Battlestar Wiki

Chute des Douze Colonies
Un événement de la minisérie Battlestar Galactica
Battlestar Galactica, 1re partie.jpg
Caprica sous le feu nourri des bombes nucléaires tirées par les Cylons (LSR : Battlestar Galactica, 1re partie)
Type d'événementBataille
ConflitDeuxième Guerre des Cylons
Date0 APHC[1]
Env. 40 ans après la fin de la Première Guerre des Cylons
LieuDouze Colonies de Kobol
RésultatVictoire des Cylons
Dévastation des Douze Colonies
Destruction de la Flotte coloniale
Exode forcé d'environ 50 000 survivants humains
Belligérants
Douze Colonies de Kobol Cylons
Commandants et leaders
Amiral Nagala (décédé)
Commandant William Adama
Amiral Helena Cain
Commandement vaisseaux de base
Forces
Env. 120 battlestars
Nombre de vaisseaux d'escorte, Vipers, Rapaces
Env. une bonne centaine de vaisseaux de base, Bombardiers, Bombardiers lourds
Pertes et victimes
Destruction virtuelle de la Flotte coloniale
Estimation de 50 milliards de morts
Inconnues, minimales
Chronologie
Événement concurrentChute des chantiers navals de la flotte scorpion
Précédent Bataille de Tauron et
Opération Serre de rapace (Première Guerre des Cylons)
Bataille de l'Ancrage de Ragnar Suivant
Renseignements non liés à l'univers BSG
Première apparitionBattlestar Galactica, 1re partie

La Chute des Douze Colonies (appelé aussi La Chute, l’attaque des Cylons, l’holocauste cylon ou la Deuxième Guerre des Cylons) est une attaque dévastatrice et génocidaire perpétrée par les Cylons, fomentée par John Cavil, visant à éliminer la race humaine, et prendre sa revanche sur les Cinq Derniers pour avoir créé les Cylons humanoïdes à leur image.

Avant la Chute

Les événements conduisant aux attaques remontent au moins à quelques années, lorsque les Cylons (maintenant ayant forme humaine) commencèrent à infiltrer la société coloniale. Un Cylon notamment, une Numéro Six, eut une relation avec le professeur Gaius Baltar, un scientifique en informatique reconnu vivant sur Caprica. Ensemble, ils développèrent des mises à jour système pour la Flotte coloniale, permettant à Six d'accéder à l'ordinateur central de la défense coloniale. Là, elle réussit à installer discrètement des portes dérobées à l'intérieur du nouveau logiciel que les Cylons utilisent plus tard pour éteindre les défenses coloniales (LSR : Battlestar Galactica, 1re partie).

Six ans avant les attaques, le commandant William Adama, à bord du battlestar Valkyrie, fut mandaté par l'amirauté coloniale de lancer un chasseur furtif au-delà de la Ligne d'armistice dans l'espace tenu par les Cylons. Piloté par par Daniel Novacek, l'oiseau fut découvert par un contact inconnu et fut abattu par Adama afin d'empêcher son pilote de se trouver potentiellement capturé par les forces cylons. Le plan échoua Novacek fut finalement capturé après s'être éjecté du Stealthstar, et resta emprisonné par les Cylons depuis ce temps (LSR : Héros).[2]

Dans les dernières semaines précédant les attaques, des copies du Cylon John Cavil visitent les Colonies afin de s'assurer que tout est en place. Une copie retrouve le Numéro Six sur Caprica, lui passant des détails sur les systèmes informatiques coloniaux pour la flotte cylon, tandis qu'une autre copie rencontre Ellen Tigh dans un bar sur Picon quelques minutes avant le début de l'attaque, pour voir si cette dernière avait changé. La copie est visiblement contrariée quant il découvre que ce n'est pas le cas (The Plan).

Ça commence...

Avant les attaques, la flotte cylon est amassée autour de la Colonie, le « monde » des Cylons. Lorsque l'ordre est donné, les vaisseaux de base font un bond vers leurs cibles avant de frapper. Il ne faut qu'à peine trois minutes pour les Cylons pour accéder au réseau central de la défense et l'éteindre, laissant les Colonies et la Flotte coloniale sans défense (The Plan). L'infiltration des systèmes coloniaux combinée avec la « surprise totale » que les Cylons réussissent à produire leur permet de balayer la Flotte coloniale avec un minimum de pertes, un triomphe qui va bien au-delà de leur projections les plus optimistes (LSR : Téléchargement).

La station Armistice

Les Cylons débutent leur attaque en effectuant un bond vers la station Armistice. L'officier colonial en mission est secoué lorsqu'un vaisseau s'arrime à la station et deux Centurions entrent dans la salle de réunion, suivis par un modèle de Numéro Six. La Six s'approche de l'officier et commence à l'embrasser passionnément. Un vaisseau de base à proximité ouvre le feu au même moment, détruisant la station.

La Flotte coloniale

Ayant reçu les « mises à jour » du CNP, la Flotte coloniale est carrément éteinte par les bombardiers cylons à l'attaque. La flotte perd au minimum 30 battlestars (parmi lesquels Yashuman et Valkyrie) lors de la première vague, ce qui d'après Kara Thrace correspond au quart de la flotte. Après la diffusion de cette nouvelle, l'amiral Nagala prend le commandement du battlestar Atlantia, et commence une contre-attaque près de l'orbite de Virgon. La bataille tourne court, et Atlantia est perdue ainsi que les battlestars Triton, Solaria, Columbia et bien d'autres, poussant l'officier commandant du battlestar Galactica William Adama à prendre le commandement de la flotte, ordonnant aux forces restant de se regrouper à l'Ancrage de Ragnar.

Références

  1. Il s'agit du point « zéro » de la chronologie des événements de l'univers réinventé.
  2. Il reste deux années après la Chute, jusqu'à ce qu'il soit libéré de manière intentionnelle par les Cylons, espérant que Novacek tuera Adama pour ce qu'il a fait. Adama passe les années suivantes à se culpabiliser à cause de l'incident, pensant que c'est ce qui a provoqué l'attaque des Cylons (LSR : Héros).